Revue & Corrigés #7
18 juin 2016
13. Pavillon noir ! – “Disparaissons, mise au clair”
24 juin 2016
Tout afficher

Émission n°278 : “De l’Ukraine et d’autres choses”

Les 2 émissions ont été divisée, vous pouvez maintenant retrouver Pavillon Noir tout seul

Ce vendredi, Méridien Zéro vous propose un entretien avec un militant de retour d’Ukraine qui nous parlera de ce conflit qui a disparu des radars médiatiques et qui est pourtant, et hélas, toujours d’actualité.

8 Commentaires

  1. Zera Kain dit :
    Bonjour,
    quelqu’un connaîtrait-il le titre de la musique de fin.
    Merci!
  2. Tchiiip dit :
    Tiens, pas de PGL pour cette émission ? C’est étonnant !
  3. On lidjwè dit :
    Vlad et Влади́мир ont deux étymologie distinctes et n’ont pas pour origine la même langue.
  4. Volodymyr Bellovak dit :

    Pascal Lassalle a déjà proposé ce débat; pas sur que l’insupportable X. Moreau l’accepte; si volontairement subjectif et malhonnète il ne ferait pas le poids devant la science et la culture imbattables de Pascal Lassalle concernant l’Ukraine…
  5. Martin dit :
    Je n’ai pas encore écouté mais je m’attend a être un peu vénère en raison de l’absence de débat sur un sujet qui est malheureusement compliqué. Une confrontation entre Pascal Lasalle et Xavier Moreau est-ce que c’est impossible a envisager pour ces deux protagonistes ? Xavier est un infréquentable a la solde du vampire Vlad ?
  6. On lidjwè dit :
    J’ajoute pour avoir fait ma petite sauvegarde personnelle qu’au delà de trois ans, tout les commentaires ont disparu (au fait, il y a des spams, pas nombreux, mais il y en a).
    Ce qui est amusant, c’est que vous commentez encore dans l’ancien site alors que c’est officiel qu’il va disparaître.
    Pour finir de parler “boutique”, le seul problème de “radiomz”, c’est qu’il n’y a pas de radio, aucun logiciel du genre Icecast permettant d’écouter les émissions en directe. À partir du moment où il n’y a pas de lien vers les radios diffusant les émissions (ce que je comprendrait si ce site était une vrai webradio), impossible d’écouté en directe à partir de ce site. Vous avouerez que c’est problématique non?
    Alors, pour parler de l’émission en elle-même, rien de neuf sous le soleil, vous êtes toujours aussi pro-Ukraïne (au fait, je ne comprend pas l’orthographe qui remplace les “і” ou “ї” par des “y” alors que ce dernier remplace “ы”, enfin, soit), je n’ai absolument pas compris la motivation du militant interrogé pour participer à cette guerre. Personnellement, je ne suis ni pro-Ucraïne, ni pro-Russe, je trouve ça très tristes que des slaves s’entre-tue parce que je suis un peu slave (un peu russe et un peu tchèque). Ce militant à l’air aussi de dire que le séparatisme est illégitime, je suis d’accord que l’argument de la langue russe est ridicule, mais ils ne veulent pas faire partie à nouveau de la Russie, ils veulent être indépendant, dès lors, personnellement, je ne vois pas où est le problème et surtout, je ne vois pas de raison de m’immiscer dans cette guerre fratricide.
    Pour transposer à une problématique que je connais très bien, admettons que les régions germanophones de Belgique veuillent leur indépendance, sans pour autant vouloir revenir en Allemagne (vous m’opposerai qu’elles sont originaire d’Allemagne et que les régions séparatistes ne sont pas originaire de Russie, c’est historiquement un peu plus compliquer que ça, mais je vous l’accorde sans problème, c’est juste pour donner un exemple proche), admettons même, pour pousser le rapprochement un peu plus loin que l’état enclenche une guerre contre eux et que l’Allemagne les aides militairement, moi qui ne suis pas germanophone, au mieux, j’irai combattre dans leur quand à eux et au pire, je militerais pacifiquement contre cette guerre absurde et dans tout les cas, je trouverais leur volonté d’indépendance tout à fait acceptable.
    L’intangibilité des frontière, c’est ce qui nous tue!
    Par ailleurs, puisqu’il est question de l’état qui a imposer le russe et à fait détester l’ukraïnien aux ukraïnien eux-même, je voudrais là aussi faire un parallèle avec la façon dont le français a été imposer en Wallonie, ça a été plus subtil, mais c’est passer par là, d’abord, c’était la langue de l’état et, dans un premier temps, on a imposer le français à l’école, mais avec de la bienveillance pour le wallon parlé par les enfant avec leur parents qui eux n’ont pas eu la “chance” d’apprendre le français, le wallon était même utiliser de façon ludique par certains professeur, en suite, après la seconde guerre mondiale, là, le wallon est devenu une langue de plouc, de bouseux, les professeurs raillaient le wallon au profit du français, la langue civiliser, la langue du bien parlé, on faisait remarquer au élève leurs “wallonisme” qui était des fautes (par exemple, l’utilisation de l’auxiliaire “avoir” à la place de l’auxiliaire “être”, le français utilisant ce dernier bien plus souvent que le wallon) et ont rabaissait les élèves faisant ce type de fautes, quand j’étais en primaire, c’était encore comme ça qu’on voyais le wallon et j’ai été lobotomisé par ces professeurs intégriste, ce n’est que bien des années après que j’ai réalisé que ce n’était pas une langue de plouc et de bouseux et maintenant je regrette de ne pas avoir appris la wallon quand j’étais petit.
  7. Radio Méridien Zéro dit :
    Bonjour, Pour le moment nous n’avons pas décidé si nous devions les reprendre car la tâche est entièrement manuel, récupérer les commentaires va être énormément chronophage. Sans compter qu’il va falloir faire du tri.
    Nous allons y réfléchir.
  8. KM dit :
    Avé,

    Juste pour savoir si il vous est possible de transférer les commentaires laissés sur l’ancien site, ou de faire une sauvegarde et de les publier petit à petit, car les intervenants sont vraiment de grande qualité pour la plupart et les interventions pertinentes et à plus d’un titre, formatrices. Sinon BRAVO pour ce nouveau site! longue vie à RMZ!

    Salutations,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code