On vit une époque formidable : “Chronique du 23 juin 2017”
23 juin 2017
On vit une époque formidable : “Chronique du 26 juin 2017”
26 juin 2017
Tout afficher

Emission n°313 : “Panorama Actu. La France liquéfiée”

Ce soir (et avec 24 heures de retard !), Méridien Zéro vous propose un Panorama Actu post-électoral avec une équipe de réinformés de choc : Xavier Eman, Maître Abauzit, Arnaud Naudin, Pythie de Montaparnasse, Clémentin Hautain, Maurice Gendre, le tout sous la férule du Lt Sturm. “La France liquéfiée” car nous ferons avant tout le constat d’une véritable liquéfaction de la vie politique française sous la conduite d’Emmanuel Macron. Cette émission a été enregistrée le 21 juin, pseudo-fête de la musique comme chacun sait, et les conditions d’enregistrement ont donc été détestables à certains moments. Nous vous prions par avance de nous en excuser !!

18 Commentaires

  1. lmanu59 dit :

    Très bonne émission. Félicitation au Lt Sturm pour avoir pris en compte les remarques des auditeurs.

  2. Tchiiip dit :

    Austrasienne :

    Pas faux ce que vous dites. Il me semble que Bouygues est l’un des leaders de la construction de mosquée dans le monde

  3. Austrasienne dit :

    Il y a un point qui a été seulement effleuré dans ce débat, et encore sous le seul prisme de ce qu’ont pu écrire quelques médias, c’est le fait que MLP, à supposer qu’elle ait été élue, aurait été dans l’impossibilité de gouverner. Elle aurait (nous aurions) eu droit à tout : grèves, émeutes, attentats, « révolution orange », attaques boursières, refus d’appliquer les lois par certains fonctionnaires, etc, etc, etc.
    J’en ai eu personnellement la certitude pendant l’entre-deux-tours quand j’ai terminé des recherches sur le promoteur d’un énième centre commercial messin et que j’ai compris à quel point il est facile pour certains de gagner de l’argent par des moyens complètement artificiels : http://www.paysmessin.com/muse-le-macronisme-deja-en-place-a-metz/
    Et encore les exemples de ces articles ne sont que de très petits joueurs de l’oligarchie financière. Imaginez ce que cela doit être en plus haut lieu.
    Je continue actuellement mes recherches sur les parcs éoliens qui servent aussi d’actifs à des fonds d’investissement luxembourgeois, et je ne serais pas étonnée que certaines grandes mosquées qui fleurissent un peu partout soient financées de la même manière.
    Notre pays ne nous appartient plus. Nous ne sommes pas des rois, mais nous, simples Français moyens, sommes tout nus, et ceux qui nous ont spoliés depuis des décennies ne nous laisseront pas reprendre nos billes si facilement ! Que MLP ait été plus ceci ou moins cela pendant cette campagne n’aurait pas changé grand-chose au final. La solution ne passera sans doute pas par les urnes, et en cela, je rejoins les conclusions et propositions de la fine équipe de Méridien Zéro.

  4. Gino dit :

    Le FN s’est révélé comme un parti ringard avec un “management” incompétent. Les votants se sont fait bernés pendant des années, c’est déprimant. A l’image de la France d’antan. ce parti est désormais mort et enterré.

     

  5. Jackie Chan dit :

    Le clivage entre l’employé et son patron n’existe que trop ! Le patron essaie de réduire les coûts et l’employé d’être le mieux payé possible. Chacun tire la corde à lui.

  6. Aryosophe dit :

    Cette réticence s’explique aisément. Le fascisme ou ce que l’on nomme “fascisme”, faute de mieux, n’est pas “de droite”. Pas même de “droite radicale” ! La seule véritable Droite, c’est celle dont se réclame, notamment, Julius Evola. Celle qui oscille entre Tradition et réaction. Et cette Droite-là a fait peu d’émules car c’est une voie difficile dont les ressorts ne sont en rien “politiques”. La seule véritable droite contre-révolutionnaire, en somme, bien qu’elle soit, paradoxalement, plus révolutionnaire que la doxa de nos modernes cloportes post-gauchistes. Et cette Droite-là n’est en rien “de droite”. Elle est ” à droite” parce que ses ennemis veulent à tout prix l’y maintenir ! Rappelons, pour mémoire, que le patriotisme, le nationalisme, le culte de l’armée, le drapeau tricolore, avant d’être des attributs “de droite” ont été ceux de la gauche. Quoi qu’il en soit, et bien que je ne parle ici qu’en mon nom, la défense de l’éthos européen, de la civilisation européenne, de la race blanche dite albo-européenne (n’en déplaise aux assimilaSionistes de tous poils), de la France réellement – et intégralement – française, n’est définitivement pas un combat “de droite”. Mais un combat qu’il faut mener “de front” et “de face”. Et même s’il faut pour cela “brutaliser” nos compatriotes déshabitués  de tous les sentiments héréditaires qui constituent une race, un peuple, une patrie.

  7. Le Barde dit :

    Tchiip : Salutations …. sans doute parce que le “droitard” veut l’ordre tout en refusant d’être l’ordre ! et pas de droite car non conformiste…

    On peut ne pas valider l’ensemble de la démonstration mais elle a le mérite de faire cogiter :  Arnaud Imatz – Par delà droite et gauche : https://www.youtube.com/watch?v=gimfb-mQx-c

  8. Tchiiip dit :

    Très bonne émission comme d’hab ! Merci à la fine équipe ! Par contre je suis assez d’accord avec Athos : je ne comprendrai jamais cette frilosité qu’on a dans nos milieux à s’assumer comme étant de droite …

  9. Berth dit :

    De la Balle, Merci Beaucoup à vous Tous.

  10. Max Renn dit :

    @ Athos : on est à la 313e émission de MZ. Les conseils de lecture, de vie ou de formation ont déjà été donnés.

  11. Athos dit :

    Assez d’accord avec Vak. Qu’est-ce qui trouve encore grâce à vos yeux ? Ne soyez pas si revenus de tout.

    J’aimais bien vos Pano Actu précédents, mais là j’ai eu l’impression d’un débat d’idées et d’analyses socio-politicardes durant 2h20. Vous répétiez des idées déjà émises dans des précédents Pano.

    Déjà, il fallait se mettre d’accord sur le FN, il est foutu. Il faut qu’il change, changer de nom, de tête, de stratégie. Le FN n’arrivera jamais au pouvoir parce qu’il traîne de toute façon une image de souffre et de skinheads bas-du-front. Ce parti doit foutre dehors la famille Le Pen (du grand-père jusqu’à la nièce), mettre fin à cette pitoyable comédie familiale. Déjà. Et l’union des droites devient indispensable, c’est une question de vie ou de mort : ligne buisson-zemmour-villiers à fond. C’est notre seul carte pour gagner les élections, en dehors du combat culturel, métapo, et associatif type Bastion Social ou feu MAS.

    On ne peut pas avoir d’un côté un FN crypto-communiste au discours inaudible et une droite molle/bourgeoise plus ou moins gaulliste, plus ou moins libérale. Ces deux partis ne représentent en rien les aspirations nouvelles de la droite du XXIème siècle. C’est pourquoi il faut une union large sur des bases nouvelles.

    Il faut jouer sur tous les fronts. L’électoralisme a son importance.

    D’autre part, je ne comprends pas votre réticence, à un moment, votre névrose, à vous qualifier de “droite”, le droitard ayant lui aussi fait son temps, il a rejoint la radicalité, seuls les bourgeois ont encore un mince intérêt personnel mais ça ne tiendra pas. Et, ce qui est sûr, c’est que ni vos supporters ni vos ennemis ne vous qualifieront jamais de gauche ni de socialiste, donc assumez le fait que vous êtes à droite, malgré vos préoccupations sociales et écologiques.

    Faites une émission entière “Conseils à la jeunesse”. Ou faites un “Appel à la jeunesse de France”, qui peut être diffuser sur les plateformes natios en une. Donnez-leur des conseils de lecture, de formation, de vie, de stratégie ; l’avenir c’est aussi eux. En plus, votre radicalité substantifique pourrait leur plaire (la voix de pirate du lieutenant par exemple !).

  12. Le Barde dit :

    La France liquéfiée ? France Info est devenue une agence privée de publi reportage pour le Monarc. En temps que lèche bottes, ils ont toujours été exemplaires, mais là en qualité d’entité liquide, France infaux fait passer la Corée du Nord pour une démocratie suédoise…

    J’ai grossi le trait de la vidéo mais on reste très proche de l’original :

     
    France Info Potemkine : Macron https://youtu.be/eOC3gTfr9HA
    Amitiés électriques …

     

  13. Vak dit :

    Bonjour

    Bonne émission comme souvent.

    Mais je remarque depuis quelque temps que vous êtes frappes par ce mal qui fini toujours par toucher les “dissidents” . Franchement a un moment faudra donner la liste de ceux qui ont encore le droit de respirer devant vous. Merci Maurice de nous jouer le couplet catho régulièrement tout en vomisant et méprisant les uns et les autres.

    Faut se calmer un peu les gars. Vous savez tout et le reste est a balayer d’un revers de la main, certainement l’effet de groupe de potes, mais a ce moment la faites un truc en prive et pas a destination du public.

     

  14. Palteza dit :

    Ozon qui a travaillé un temps avec elle l’a dit, Marine est incompétente, elle n’a pas le niveau et elle n’aime pas les gens. Si un jour on me dit qu’il y a une vraie révolution interne et que le partie n’est plus aux mains de la famille historique, téméraire mais très mauvais dans l’exercice électoral, alors peut-être qu’un jour il faudra réinvestir quelque force dans un parti … ET dans la voie électorale. Trop d’énergie perdue dans cette machine faîte pour nous faire perdre d’avance, il suffit simplement de constater, pas besoin d’en parler trop longtemps.

    Comme je crois Eman l’a dit, ce genre d’échec des idées est la meilleure occasion de réinvestir le champ du réel, de créer des choses. Où sont nos réseaux ? Nul part. Commençons par ça, se réunir et fonder des choses. Si quelque chose doit émerger c’est bien par le bas. Nous n’aurons pas tout le pays comme ça ? Surement, mais il faut revenir sur du qualitatif. Gagnerons ceux qui voudront vraiment gagner. Et peut-être un jour si cette force est assez vive elle inspirera les autres.

    Quelqu’un qui va voir les gauchistes faire pousser des légumes bio en assoc’ (simple exemple) est bien plus révolutionnaire que d’aller débattre sur la révolution conservatrice allemande. Les idées ok il en faut, mais si elles doivent tout phagocyter, surement pas !

    Acceptons la rupture avec le Front, avec l’électoralisme, avec l’Etat nourricier et recréons notre propre Monde.

  15. Aryosophe dit :

    C’est oublier que François Duprat fut secrétaire général du Front National, que l’un de ses plus proches collaborateurs, Alain Renault, fut secrétaire général adjoint et qu’enfin un tiers des candidats aux élections législatives présenté par le mouvement national en 1978 sont issus des Groupes Nationalistes-Révolutionnaires de base. En outre, le discours qui est alors celui du Front National doit beaucoup aux réflexions d’un intellectuel militant qui demeure l’un des rares penseurs français du nationalisme révolutionnaire. Certes, son influence fut combattu et sa ligne critiquée mais le jeune Front national sans François Duprat n’eut été qu’une coquille vide, car si Jean-Marie Le Pen était alors (et est encore) un “animal politique”, il n’était pas (et n’est toujours pas) un idéologue, pas même un organisateur.

    Le FN fut riche des nombreuses sensibilités constituant ce que l’on appelle la mouvance. “Nationaux”, nationalistes modérés et radicaux, NR, royalistes et monarchistes, néo-droitistes, nationaux-catholiques, libéraux et anti-libéraux, conservateurs partagés entre néos et “paléos”), etc. Les pages des dossiers tricolores de National hebdo témoignent de cet éclectisme, sur le mode “tout ce qui est national est nôtre”, entre auberge espagnole et carrefour des “droites” nationales. L’Action Française y côtoie Troisième Voie (version Mallia), le Club de l’Horloge, Renaissance catholique, le G.R.E.C.E., lŒuvre Française, etc. etc.

    Il n’en reste rien. Le néo-Front veut en finir avec son ADN. Marine Le Pen et ses mignons  y veille avec l’efficacité qu’on leur connait. Les militants et les idées sont ailleurs désormais…

     

  16. Roudoudou dit :

    on va rentrer dans le dur!!!,bref, la guerre d’algerie à domicile les gars.On peut tout dire sur Attali,mais on ne peut pas lui repprocher d’avoir dit que la France fonctionne par effondrement!,c’est une culture historique!!.Nous sommes dans le phénomène de la grenouille,sous l’eau tiède!!,effectivement!!.Sans compter les vieux qui à part leurs retraites n’en ont rien a branler!!.Ils ont raison d’ailleurs(entre nous!!).Cette débilité d’élections franchement!!!,à part les vieux térrorisés!!.Ce qui est certain ,c’est que nos copains de la C.I.A,vont suivre très attentivement notre petit garçon national!!!!!!!!,salamalek!!!,tout le monde!!!.

  17. julien dit :

    Je me permets d’intervenir sur la 2° partie du sujet.

    Bien sur, nous savons tous que Marine ne pourrait l’emporter.C’était une evidence, disons, mathématique. Là ou je m’inscris en  reserve, sinon en faux, c’est que jamais le Front ne fut celui de François Duprat.Malheureusement, dois je dire.

    Le fonds du probléme , c’est que , jamais, le Front n’a assumé son nom. Celui d’etre le réceptacle de plusieurs tendances, mouvances, courants, appelons les comme on veut, qui s’assument comme tels. C’est d’ailleurs une aberration que certains qui apellent au droit de tendance aujourd’hui soient les memes que ceux qui le  combattaient hier.

    A force, à tout prix, de vouloir dégager dans le lot(familial ou pas) un chef ou une cheftaine, on en arrive à une érosion totale d’un débat qui par ailleurs, fourmille, et on le sait tous.

    Le Front n’a qu’une solution. S’ouvrir au débat et aux contradictions.C’est le moment.

    Ou sans doute, jamais.

  18. Aryosophe dit :

    La domination de l’économisme ou le triomphe de la ploutocratie. Pourquoi les Français (les “de sang” et les autres) y échapperaient-ils ? Thierry Maulnier écrivait que : “La décadence d’une société se mesure beaucoup moins à la grandeur des vices qu’on y pratique qu’à la bassesse des vertus qu’on y honore”. Le primat des valeurs marchandes, l’utilitarisme, la “croissance”, l’obsession de la consommation est dans toutes les têtes. Les têtes molles, c’est-à-dire liquides. La France, portion congrue du “grand hospice occidental” était dés lors faite pour Macron. Après tout, le “peuple” (c’est-à-dire l’antithèse de la communauté du peuple) n’est-il pas constitué de robots dociles fabriqués en série par le Système ?

    Enfin, qui a pu croire que l’héritière de la boutique Le Pen pouvait l’emporter ? Personne ! Les déçus sont ceux qui ont cru et continuent de croire dans le “processus électoral” post-démocratique ! Or non seulement Marine Le Pen est d’une abyssale médiocrité mais le mouvement qui fut jadis celui de feu François Duprat n’est désormais plus qu’un indicateur des insatisfactions de la plèbe et non LE mouvement nationaliste de combat que nous voudrions qu’il soit. Une opposition factice. Ou plus précisément inopérante. Comme le rappelle fort justement A de R, le “populisme” (ou en tout cas certains de ses aspects) est parfaitement soluble dans le liquide libéral/libertaire où tout est simulacre.

     

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *