Revue & Corrigés #12 – Focus sur les élections américaines
3 novembre 2016
Orages d’Acier #39 – “La garde à vue pour les nuls”
6 novembre 2016
Tout afficher

Emission n°286 : “Les 60 ans de l’insurrection hongroise”

Cette semaine, Méridien Zéro vous propose de revenir sur un des plus beaux mouvements populaires de ces 70 dernières années : l’insurrection hongroise de 1956. Pour nous en parler, l’un de ceux qui en fut un jeune protagoniste : Lajos Marton.

A la barre, Eugène Krampon et Wilsdorf ; à la technique, Wilsdorf.

En écoute sur RBN, Kebeka Liberata et en podcast.

4 Commentaires

  1. Laurent B; dit :
    Passionnante emission, merci et mes respects a l’invite. Quand Krampon est de la partie on est rarement decu !
  2. polomnic dit :
    Transmettre en 56 des documents à l’OTAN sur le pacte de Varsovie, pour un patriote voyant son pays occupé par l’URSS n’a rien d’infamant.
    Faut se mettre dans le contexte de l’époque.
  3. Jean-Pierre dit :
    Lajos Marton ? Celui qui vendait des documents militaires à l’OTAN ? Ouarf.
  4. En complément à cette excellente émission, nous vous informons de l’édition du texte original de “Budapest 1956 INSURRECTION” de David Irving

    David Irving relate dans cette étude (en deux volumes) l’insurrection de Budapest en octobre 1956. La recherche de documents et de témoins le mena un peu partout en Europe et ailleurs entre 1975 et 1981, alors que la Hongrie se trouvait toujours sous la botte communiste. L’étude en résultant est celle de l’autopsie d’une révolution avortée, vue tant du côté des combattants de rue que de celui des salles de réunion feutrées des puissants. C’est un drame prenant avec prés de dix millions de figurants.

    Pour ne pas s’être plié au “prêt à penser” dans les années 90, David Irving fut mis à l’index par les nouveaux maîtres du monde. Il fut écarté des média, calomnié et condamné. Son œuvre, non conformiste, devait tomber dans l’oublie. Mais Synthèse nationale, en accord avec lui, a décidé de la rééditer pour contribuer à la victoire de la Vérité…

    Au début des années 80, une version édulcorée, mise aux normes du “politiquement correct”, avait été publiée en France. Mais, avec cette édition, il s’agit là de la traduction intégrale du texte original de David Irving.

    Budapest 1956, INSURRECTION (volumes 1 et 2), env. 650 pages, 44 € + 5 € de port en vente à Synthèse nationale 9, rue Parrot CS 72809 75012 Paris (correspondance uniquement)

    TRADUCTION INTEGRALE DU TEXTE DE DAVID IRVING !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code