Orages d’Acier #48 – « Catholiques identitaires ? »

Reportage (10 décembre 2016) : « Au hasard des travées de Terre & Peuple »
21 janvier 2017
Emission n°297 : « Le social contre la solidarité nationale ? »
27 janvier 2017

Ce soir, l’équipe de Fréquence Orages d’Acier vous propose une réflexion sur ce qui ressemble pour certains à un oxymore de la famille nationaliste…

5 Commentaires

  1. jonmosco dit :

    BRAVO à Orages d’Acier et aux intervenants: Restez au sommet !

    Equilibre
    Je suis le son du diapason de Monsieur K.
    La quête de l’équilibre, dans tous les cas,
    Se vit humainement au son de tempérance,
    Courage, justice, et surtout mère prudence.
    L’immigration clandestine de masse oublie
    Qu’on doit boire ce calice jusqu’à la lie.
    Cette dissymétrie fait tomber le royaume
    Dans des fautes inclinant son peuple au glaucome.
    Insouciance, complaisance, faiblesse, excès
    Forment un vide où se développe un abcès.
    L’équilibre de ces vertus sont naturelles,
    Mais sans aide du divin deviennent cruelles.

  2. Léon dit :

    Merci à tous pour votre détermination et votre précision ! J’aime quand l’orage gronde quand Saint Michel est à nos côtés.

    Que sa lumière nous guide.

    Que ses ailes nous protègent.

    Que son glaive nous défende.

  3. julien dit :

    Belle émission, monsieur K. Je comprends un peu mieux les tourments , légitimes, de cette mouvance.

    Julien.

  4. Volodymyr Bellovak dit :

    Très bonne émission et bonnes réponses à nos faux-« frères en Christ » 😉

    Dommage cependant que n’ai pas été rappelé la doctrine du Christ-Roi. « Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat » chantons nous souvent; le Christ ne doit pas seulement régner dans les coeurs, les esprits, et les vies des fidèles individuellement, Il doit aussi régner dans les corps sociaux, les familles, les métiers, les peuples, les nations, et les états et dans leurs lois et leurs institutions. A ne pas confondre avec la « théocratie » ou le « cléricalisme ». Distinction des pouvoirs, mais union ( sans confusion ) ,cependant, du religieux et du politique, comme en chaque etre humain il y a union de l’ame et du corps, du spirituel et du matériel. C’est cette césure qui a produit les effets néfastes d’une certaine modernité en « Occident ».

    Merci, et « haut les coeurs »!

  5. Volodymyr Bellovak dit :

    En complément, quelques munitions supplémentaires pour la défense de l’identité et de l’enracinement ( sans s’attacher au style lourd et jargonnant, à l’écrit, du premier, un peu endormant, à l’oral, du second ) ;

    https://www.lerougeetlenoir.org/contemplation/les-contemplatives/la carte-d-identite-de-l-identite

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*