Émission n°45 : « Au delà de la Nation : l’Empire … »
17 avril 2011
Émission n°46 : « Méridien Zéro reçoit la rédaction de la revue Eléments »
24 avril 2011

Articles, revues, livres et sites :

Une sélection non exhaustive de titres pour approfondir la thématique fondamentale de notre émission et les problématiques induites (fédéralisme, subsidiarité, jacobinisme…).


De notre invité Alain de Benoist, nous pourrons lire :

– « L’idée d’Empire » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/l_idee_d_empire.pdf

– « Sur l’idée d’Empire » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/sur_l_idee_d_empire.pdf

– « Souverainistes et souveraineté » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/souverainistes_et_souve…

– « Les principes du fédéralisme » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/principes_du_federalism…

– « Jacobinisme ou fédéralisme ? » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/jacobinisme_ou_federali…

– « Jacobinisme politique et exclusivisme linguistique » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/jacobinisme_politique_e…

– « Entretien sur le centralisme » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/entretien_sur_le_centra…

– « Entretien sur le fédéralisme » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/entretien_sur_le_federa…

– « Johannes Althusius (1557-1638) » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/althusius.pdf

– « Europe: Entre déception et espoir » sur : http://www.alaindebenoist.com/pdf/europe_entre_deception_…

Plusieurs des textes précités peuvent être trouvés dans le volumineux recueil de l’auteur intitulé Critiques, théoriques (L’Age d’Homme, 2002), ou dans L’empire intérieur (Fata Morgana, 1995).

– Actes du XXIVe colloque national du GRECE (24 mars 1991), Nation et Empire, histoire et concept, GRECE, 1991, présentation de Jacques Marlaud, communications de Charles Champetier, Luc Pauwels, Alexandre Douguine, Roger Garaudy, Robert Steuckers et Alain de Benoist.

– Terre et Peuple magazine n°37, équinoxe d’automne 2008, avec un dossier intitulé « La peste jacobine« , p: 11-27.

Robert Steuckers dans la défunte et regrettée revue Vouloir ainsi que dans les brochures diffusées par Synergies européennes a publié plusieurs études importantes sur la thématique qui nous occupe.
On pourra trouver nombre d’entre elles sur le site des archives de cette revue, notamment sur :
http://vouloir.hautetfort.com/archive/2007/06/21/imperium…
http://vouloir.hautetfort.com/archive/2007/05/08/sub.html
http://vouloir.hautetfort.com/archive/2007/05/10/qr.html
http://vouloir.hautetfort.com/archive/2010/07/20/gibelin….

– Une définition de l’Empire tirée du Petit lexique du partisan européen (Guillaume faye, Robert Steuckers, Pierre Fréson, Eurograf, 1985) :

Conception d’organisation de la politique et de la souveraineté conforme à des principes organiques, conciliant à la fois la Puissance unifiante de la fonction souveraine et la diversité vivante de la société, de la culture, de l’économie et de l’espace. L’Empire tout à la fois transcende et garantit les diversités.

L’Empire est pour nous à la fois un mythe à régénérer et à appliquer à l’Europe à partir des exemples macédonien, romain, germanique, et une philosophie politique et géopolitique. Mais nous n’entendons pas en faire une utopie en la réduisant à une description institutionnelle ou à un programme. Notre vision impériale comporte 3 axes :


• 1)  L’Empire unifie autour de la fonction première de toute société équilibrée, la fonction de souveraineté, ce qui relève de l’essence du politique et de la conscience historique, donc du destin ; pour le reste, il préserve la diversité de toutes les autres fonctions, des institutions, etc., qui n’ont pas d’incidence directe dans ces 2 domaines. L’Empire fédère mais n’homogénéise pas, au contraire de la “Nation”.

• 2) En deuxième lieu, son existence ne se justifie que par la recherche de la puissance et de la grandeur culturelles et historiques des peuples qu’il rassemble en une communauté politique. En revanche, ce qui relève du bien-être et du “social” regarde les institutions propres des peuples mais pas l’instance impériale.

• 3) En troisième lieu, puiqu’il est, selon nous, par nature ouvert sur le monde, prêt à y jouer un rôle à la mesure de sa puissance et non exclusif des autres entités politiques ou culturelles, l’Empire est universel mais non universaliste, car les peuples qui le constituent, dans notre conception tout au moins, n’ont pas de vocation à s’étendre à toute la Terre, ni territorialement ni ethniquement. En ce sens, l’Empire n’est pas républicain, au sens français ou américain, et se distingue du système occidental actuel qui entend, au contraire, inclure et homogénéiser tous les peuples. Empire ne signifie pasimpérialisme. L’Empire, selon notre conception, n’inclut et ne prend en charge le destin que des seuls peuples qui peuvent, historiquement, ethniquement et culturellement, se dire et se sentir parties de la même communauté. Nous pensons que ce “sentiment” est historialement fondé à surgir en Europe, Est & Ouest unis/réunis. Une Europe dont les “nations-États”, au sens des idéologies actuellement dominantes, ne nous paraissent pas légitimes. En effet, à nos yeux, seule une Europe impériale structurée par le maillage des régions ethniques nous semble, à terme, viable et donc légitime. Historiquement, la notion d’Empire a toujours eu contre elle, d’une part, le pouvoir théocratique et le pouvoir marchand (l’un et l’autre foncièrement cosmopolites), et d’autre part, le principe de l’État-Nation dont la logique est fondamentalement sécessionniste, centralisatrice, homogénéisante et réductrice, et dont l’esprit très “provincial” génère le chauvinisme de bête à cornes. Cette idée impériale, nous voulons aujourd’hui la reprendre à notre compte, en lui donnant le sens de mouvement que lui conférait déjà Moeller van den Bruck.

Jacques Marlaud : Interpellations, questionnements métapolitiques, Dualpha, 2004

Pierre Le Vigan, Jacques Marlaud : La patrie, l’Europe et le monde, éléments pour un débat sur l’identité des Européens, Dualpha, 2009

Georges Feltin-Tracol : Orientations rebelles, Les Editions d’Heligoland, 2009

Guillaume Faye : Nouveau discours à la nation européenne, édition revue et augmentée, L’Aencre, 1999

Giorgio Locchi : « Le règne, l’empire , l’imperium » in Nouvelle Ecole n°20, septembre-octobre 1972, p: 106-112

Stéphane Gaudin : « La subsidiarité entre autorité et liberté«  sur : http://www.les-identitaires.com/imprim_com.php?id=1333&am…

La dimension historique et politologique de la question impériale pourra également être éclairée par les titres suivants :

– La Nouvelle Revue d’Histoire n°15, novembre-décembre 2004, avec un dossier « Empereurs et empires européens« .

Dominique Venner : Histoire et tradition des Européens, Le Rocher, 2004

Jordis von Lohausen : Les Empires et la Puissance, la géopolitique aujourd’hui, Le Labyrinthe, 1996

Philippe Richardot : Les grands empires, Histoire et géopolitique, Ellipses, 2003

Alexandre Y. Haran : Le lys et le globe, messianisme dynastique et rêve impérial en France aux XVIe et XVIIe siècles, Champ Vallon, 2000

Rodolphe Badinand : Requiem pour la Contre-Révolution et autres essais impérieux, Alexipharmaque, 2008

Jean-Claude Valla : La nostalgie de l’empire, une relecture de l’histoire contemporaine, Les Cahiers Libres d’Histoire n°12, Editions de la librairie nationale, 2004

Maurice Duverger (sous la direction de) : Le concept d’Empire, Presses Universitaires de France, 1980

Jean Tulard (sous la direction de ) : Les empires occidentaux de Rome à Berlin, Presses Universitaires de France, 1997

Otto de Habsbourg-Lorraine : L’idée impériale, histoire et avenir d’un ordre supranational, Presses Universitaires de Nancy, 1989 (avec quelques réserves).

Pour clore ce petit panorama indicatif, un peu d’anticipation et de fiction avec « Une journée de Dimitri Leonidovitch Oblomov, chronique des temps archéofuturistes », captivante évocation proposée par Guillaume Fayedans L’archeofuturisme (L’Aencre, 1998), récemment traduit en anglais et le roman uchronique de Robert SilverbergRoma Aeterna (Robert Laffont et Le Livre de poche, 2004), recension de Rodolphe Badinand sur : http://www.europemaxima.com/?p=1328

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.