Chronique culturelle de Monsieur PGL
13 juin 2010
Émission n°10 : “Rencontre avec Gabriele ADINOLFI”
20 juin 2010

Articles, revues et sites internet :

Les lecteurs italophones pourront se référer avec grand profit aux sites animés par Gabriele Adinolfi ou auxquels il apporte une participation conséquente :

– Site personnel avec une page en français : http://www.gabrieleadinolfi.it/

– Site du Centre d’Etudes Polaris (Centro Studi Polaris) : http://www.centrostudipolaris.org/

– Site de l’agence de presse alternative Noreporter : http://www.noreporter.org/

Quelques articles ou entretiens en français :

– Entretien daté de  2005 : http://www.voxnr.com/cc/d_entretiens/EEplAFpkZVuShZSRST.s…

– Son point de vue sur Ernesto “Che” Guevara : http://www.voxnr.com/cc/d_amerique_latine/EEpAlpuAlZvYZpU…

– Une analyse dissonante des émeutes de 2005 : http://fr.altermedia.info/politique/emeutes-de-banlieues-…

– Un point de vue à contre-courant sur la question iranienne (décembre 2005) : http://fr.novopress.info/10224/derriere-les-persiennes-po…

– Entretien dans Réfléchir et Agir n°23, été 2006, p: 36-42

Le témoignage d’un authentique révolutionnaire, entretien dans Terre et Peuple magazine n°22, solstice d’hiver 2004, p: 23-24

Pour les italophones encore, le premier numéro de la revue Polaris, éditée par le centre du même nom, est sorti. IntituléLa primavera, il comporte de nombreuses études et articles disséminés sur 144 pages et répartis sur plusieurs rubriques (Economie et Finances, Droit, Réflexions, Anthropologie sociale, Relations internationales). Une maquette attrayante pour la somme de 10 €.
Commandes et abonnements sur : http://www.centrostudipolaris.org/?p=148

– Gabriele Adinolfi dépeint par les médias du Système (extrait du “documentaire” Ascenseur pour les fachos) :http://www.dailymotion.com/video/x8oad8_europe-ascenseur-…

Livres :

Nous n’insisterons jamais assez sur la nécessité de se procurer, de lire et relire attentivement les deux ouvrages de Gabriele Adinolfi traduits et adaptés en français :

Nos belles années de plomb, la droite radicale italienne dans l’orage de la lutte armée et de l’exil, L’Aencre, 2004, 22 €

Pensées corsaires, abécédaire de lutte et de victoire, Les éditions du Lore, 2008, 26 €

Pour se les procurer sur Paris, librairie Facta, 4 rue de Clichy, 75009 Paris ( tél: 0148745914) qui possède désormais un site (http://librairie-facta.com/).
Il est possible de s’adresser également à un site spécialement créé pour la diffusion des ouvrages de notre ami italien :http://livres-gabriele-adinolfi.e-monsite.com/

Sur la question napoléonienne et impériale abordée dans notre entretien avec Gabriele , les lecteurs intéressés devront impérativement se référer à la remarquable  et convaincante étude du regretté Jean-Claude Valla, La nostalgie de l’Empire, une relecture de l’histoire napoléonnienne, parue dans la série “Les cahiers libres d’Histoire” qu’il animait (n°12, L’Aencre, 2004, 18€).Les lecteurs de La Nouvelle Revue d’Histoire pourront se plonger dans son article “La postérité de Charlemagne” publié dans le numéro 15 de novembre-décembre 2004 (p:41-43).

Références bibliographiques des deux ouvrages de science-fiction évoqués dans l’émission :

– Dmitry Glukhovsky : Metro 2033, l’Atalante, 2010, 634 p, 24,50€

– Brian Herbert, Kevin J. Anderson : Le souffle de Dune, Légendes de Dune 2, Robert Laffont, 2010, 500p, 23€

DVDs :

La peau (La Pelle), de Liliana Cavani (1980), d’après le livre de Curzio Malaparte, avec Marcello Mastroianni, Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Gaumont, 14,99€ (prix conseillé)

Les lecteurs qui voudraient se pencher sur le cas Curzio Malaparte/Kurt Suckert pourront lire l’article de Fabrice Valclérieux, Curzio Malaparte, penseur en action, publié dans le n° 130 de la revue Eléments (hiver 2009, p:52-55) ou la magistrale étude de Jean Mabire publiée dans le tome 1 de son Que lire ? Portraits d’écrivains (Curzio Malaparte, le génie dans l’infidélité, p:149-151, Editions National Hebdo, 1994) avant d’éventuellement se plonger dans ses ouvrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.