On vit une époque formidable : “Chronique du 24 mai 2017”
25 mai 2017
Orages d’Acier #61
28 mai 2017

6 Comments

  1. Fabrice dit :

    Grand renversement contre grand remplacement : jolie formule.

  2. Guillermo dit :

    La mission première des politiques ” protéger le peuple, protéger la vie” Si vous aviez vécu, disons de 58 à 62, vous sauriez que ce genre de propos ne sont billevesées.

  3. Aryosophe dit :

    Nous sommes en guerre, cela ne fait pas le moindre doute. Mais combien parmi nous (pas “nous” c’est des Français de sang dont il s’agit) pour agir et non pas seulement réagir, sous l’emprise de la colère, aussi légitime soit-elle, c’est-à-dire d’une émotion ? Et d’ailleurs pourquoi devrions nous prendre la défense d’un monde que nous méprisons ? Je ne me battrais certainement pas pour une “smart nation connectée” de jouisseurs apathiques et dévirilisés et l’Occident libéral “vivre-ensembliste” peut bien crever la gueule ouverte. Cependant, la majeure partie des cadavres mutilés étaient ceux d’hommes, de femmes et d’enfants de race blanche. Le tueur était lui un non-européen né sur une île occupée par plusieurs millions de ses semblables. Nous sommes en guerre, cela ne fait le moindre doute.

  4. Julien dit :

    Je trouve votre interpretation trop indulgente envers la classe politique. En acceptant la betise et la lachete comme motifs de leur inaction, j’ai peur que vous leur retiriez ansi la responsabilite de ses attaques tout en la reportant entierement sur les islamistes. Si, j’ai appris une chose en ecoutant Meridien Zero et Orage d’Acier, c’est que le terrorisme est toujour un fait etatique, un outil que nos elites oligarchique utilisent pour manipuler le peuple comme du betail…

  5. Michel dit :

    @Aryosophe

    “Cependant, la majeure partie des cadavres mutilés étaient ceux d’hommes, de femmes et d’enfants de race blanche. Le tueur était lui un non-européen”

    C’est pas aussi simple,les attentats de Janvier 2015 ont vu la mort d’une policière noir et d”un policier arabe qui sont mort en défendant la patrie, j’ai infiniment plus de respect pour eux que pour tout les hommes de “race blanche” de Charlie qui ne cesse de cracher sur la France, le catholicisme etc. Pareil pour Mohamed Merah qui a assassiné des enfants qui sont juifs et des militaires qui étaient noir et arabe. Sur la promenade des anglais le nombre de “francais de branche” etaient aussi important. Il y a seulement au bataclan ou effectivement le concert était essentiellement pour “blanc”, mais n’oubliez pas qu’au même moment un terroriste a essayé de se faire sauter au stade de France en seine saint Denis ou les blancs sont devenus quasiment inexistant.

    D’un autre coté ça montre parfaitement le grand remplacement de notre pays, si tu veux tuer des blancs tu ne vas certainement pas dans la rue d’une grande métropole française comme Nice, Toulouse ou Paris …

  6. Aryosophe dit :

    C’est bien pourquoi j’écrivais qu’il s’agissait de la “majeure partie” des victimes et non de toutes les victimes. Par ailleurs c’est de Manchester dont il s’agissait puisque c’est de cet “incident” dont il est question dans la chronique de A de R. Quant au reste…

    Sur le Bataclan. Que le journal officiel du totalitarisme libéral/libertaire, “Libération”, ait pu parler de “Génération Bataclan” à propos des jouisseurs dévirilisés venus s’ébattre aux pieds de “gentils rockers rigolos” venus de la puissante Amérique dégénérée est assez significatif. Ces métrosexuels insouciants ne méritaient naturellement pas d’être exécuté de la sorte mais ils n’étaient la “jeunesse française” que très superficiellement (par l’hérédité pour la plupart d’entre eux). Les déclarations de l’ectoplasmique François Hollande, au sujet de sa vision de la jeunesse de France, en témoigne. Cependant les sous-hommes mandatés par le khalifat 2.0 (khalifat parodique dans le sens guénonien du mot) n’ont pas choisi un concert rock par hasard ! Les singes hurleurs “Wesh” “Wesh” casquette vissée sur le crâne y sont rares, sinon totalement absents. Abstraction faite du profil résolument “moderne” (avec tout ce que cela implique d’esprit sémitique) des victimes, on peut donc brandir cette phrase d’Hippolyte Taine : “A l’origine et au plus profond dans la région des causes, apparait la race”.

    Enfin, il n’y a définitivement pas de “Français de branche” mais des métèques non-européens ! Je doute d’ailleurs que des non-européens (fonctionnaires de police ou pas) puissent réellement, je vous cite, “défendre la patrie”. Leur patrie c’est la république de la diversité et du vivre-ensemble, La patrie désincarnée, la patrie pour tous, celle de la “mixité”, de la promiscuité raciale imposée à tous et non la France des Français de sang. La seule que le mot “patrie” désigne lorsqu’il s’agit d’évoquer notre identité. Votre respect daube donc la naïveté. Un rappel pour terminer. Le profil ethnique des tueurs, de tous les tueurs qui sèment la mort en Europe occidentale depuis quelques années, est essentiellement non-européen. Les faits ne sont donc pas “aussi simples”. Ce sont les faits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.