Emission n°332 : « Savitri Devi, entre écologie radicale et aryanisme ésotérique »

Revue & Corrigés #21
13 février 2018
On vit une époque formidable : « Chronique du 19 février 2018 »
19 février 2018

Ce soir, Méridien Zéro, en la personne de Monsieur PGL, évoque la figure relativement méconnue de Savitri Devi, née Maximine Portas en 1905, écrivain aux partis pris controversés, entre écologie radicale et aryanisme ésotérique. Pour nous en parler, Franck Buleux, essayiste, qui vient de faire paraître un Qui suis-je ? aux éditions Pardès sur cette personnalité hors normes.

A la barre PGL, à la technique Lord Tesla.

 

5 Commentaires

  1. petitmarc dit :

    Emission très intéressante surtout la deuxième partie.

    Ah quand une émission avec comme invité Edwige Thibaud.

    Petitmarc

  2. Herne H. dit :

    Merci beaucoup pour cette émission passionnante fort bien menée et surtout équilibrée sur une personne « solaire » hors du temps.  Le personnage est en effet riche et complexe et l’oeuvre mêlant spiritualité traditionnelle et écologie radicale mérite vraiment d’être lue car c’est une source d’inspiration au même titre qu’Evola ou Guénon (oeuvre différente mais nullement incompatible).   Les « liens » avec Cornelius Castoriadis sont éclairants d’une réalité beaucoup moins simpliste que le modernisme politique voudrait le faire croire… Quand au biocentrisme de Savitri Devi qui semblait mettre un peu mal à l’aise les intervenants, entre le rocher et ces zombies qui se battent pour du nutella, le choix n’est-il pas très vite fait ?

    En langue anglaise, on peut trouver les ouvrages de la Fille du Soleil chez Counter Currents (mais attention maison d’édition sans les filtres tristement connus en Europe occupée…)

    https://www.counter-currents.com/tag/savitri-devi/

  3. Rom1 dit :

    Une des meilleures émissions de MZ je trouve, merci M. PGL de nous avoir fait découvrir cette héroïne méconnue qui a su plonger aux racines de notre culture payenne et indo-européenne et apprécier la nature a sa juste valeur.

  4. Aryosophe dit :

    Lorsqu’il s’agit d’évoquer telle ou telle plume, aussi singulière soit-elle, de la mystique thuléenne, de la « voix du sang » ou de l’anti-modernité, c’est cette prêtresse du naturalisme « biocentré » qui me vient à l’esprit plutôt qu’un Miguel Serrano ou un Otto rahn. Et si je crois la « radicalité » (parce que masculine) de l’anthropologie évolienne plus mobilisatrice et plus représentative de la tradition boréenne, il n’en demeure pas moins que le témoignage de Savitri Devi Mukhergi n’est pas qu’une simple curiosité. Merci donc pour ce portrait !

  5. MNG dit :

    Bonjour et merci pour cette découverte.

    1) Commentaire du 18 février : « entre le rocher et ces zombies qui se battent pour du nutella, le choix n’est-il pas très vite fait ? »

    Le choix qui s’offre à nous n’est pas là… Je comprends et ressens tout à fait le dégoût et l’accablement lié à cette illustration du naufrage européen mais…ne tuons pas les passagers, continuons à jouer jusqu’à ce que le bateau coule !

     

    2) Quel est le superbe morceau entendu à 1h14 s’il vous plaît ?

     

    N

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.