Les Chroniques de la Rive #16 : Un pano-actu offensif pour le sport et le cinéma !

Les astuces des gabiers#15 : L’activité partielle, drôle de travail !
30 septembre 2020
Emission n°407 : Méridien Zéro reçoit François Bousquet !
3 octobre 2020

En cet automne 2020, retour sur les événements qui ont marqué le monde du sport et celui du cinéma ces derniers temps, entre conséquences du COVID, affaires sexuelles et autres histoires d’immigration. Ames sensibles prenez garde, on tire dans le tas!

<div style=”font-size: 10px; color: #cccccc;line-break: anywhere;word-break: normal;overflow: hidden;white-space: nowrap;text-overflow: ellipsis; font-family: Interstate,Lucida Grande,Lucida Sans Unicode,Lucida Sans,Garuda,Verdana,Tahoma,sans-serif;font-weight: 100;”><a href=”https://soundcloud.com/meridienzero” title=”Radio Méridien Zéro” target=”_blank” style=”color: #cccccc; text-decoration: none;”>Radio Méridien Zéro</a> · <a href=”https://soundcloud.com/meridienzero/les-chroniques-de-la-rive-16-un-pano-actu-offensif-pour-le-sport-et-le-cinema” title=”Les Chroniques de la Rive #16 :: &quot;Un pano-actu offensif pour le sport et le cinéma&quot;” target=”_blank” style=”color: #cccccc; text-decoration: none;”>Les Chroniques de la Rive #16 :: &quot;Un pano-actu offensif pour le sport et le cinéma&quot;</a></div>

 

 

1 Comment

  1. Brenus dit :

    Je suis un peu comme toi Camarade. Je suis né en 1979, j’ai regardé le foot à l’époque avec mon père et mon oncle sur une toute petite TV. J’ai connu le foot de la fin des années 80 et surtout des années 90. En ce temps-là, les équipes hollandaises (Eindhoven), les équipes belges (Anderlecht) le grand Milan mais aussi et surtout les équipes de l’Europe de l’Est (Étoile Rouge de Belgrade, Steau Bucarest etc) dominaient presque tout. C’était l’époque des “hommes” dans le football. Il n’y avait pas encore l’arrêt Bosman, (mesure libérale si il en est qui a tout balayé sur son passage). Le foot était homogène anthropologiquement parlant. On s’y identifiait. Tout est détruit désormais, ce beau football européen est détruit. Il est libéralisme, argent roi, agents mafieux, pléthore de journalistes gogols parasites et de consultants qui ramassent les miettes de tout ce blé, Ultras politisés anti-fa. Les équipes de club sont mondialisées, africanisées, sud-américanisées. 98% des joueurs sont de purs abrutis, tatoués, coiffés n’importe comment, à moitié illettrés, courant après l’oseille, les putes et les Ferrari. Je suis comme toi Camarade, j’ai mal à mon football et j’ai douleur à regarder ce pathétique spectacle. Tout est détruit. Il n’y a plus rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.