On vit une époque formidable : “Chronique du 06 février 2017”
6 février 2017
On vit une époque formidable : “Chronique du 8 février 2017”
8 février 2017

La chronique quotidienne du Lt Sturm sur Radio Libertés.

7 Comments

  1. Athos dit :

    La vignette pour écouter les chroniques du 6 et 7 ne s’affichent pas chez moi, sur Chrome et Safari. Mystère…

  2. Pharamond dit :

    Sur mon PC non plus.

  3. Alain Anctil dit :

    Ha ! Mon Lieutenant comme vous m’avez fait plaisir avec cette capsule claque sur la gueule envers le Canada. Très bien résumé. Vous avez juste oublié de dire que toute cette immigration de masse a pour principal objectif d’empêcher les québécois d’obtenir leur indépendance par référendum. Les fédéralistes d’Ottawa ont failli perdre leur tirelire en 1995 et ils se sont dit : <<plus jamais>>, passons au plan B. La submersion des québécois par l’immigration de masse. En même temps submerger toute les provinces canadian pour faire fermer la gueule à tous les autres mouvements indépendantistes dans le ROC (rest of Canada). Et oui la gronde subversive est partout au Canada. L’ouest canadian aussi parle de plus en plus d’indépendance. Pour les libéraux, les immigrants sont des votes assurés pour se maintenir au pouvoir pour l’éternité. L’arrogance des fédéralistes est tellement gargantuesque qu’ils ne réalisent pas que cette immigration de masse juste pour empêcher les québécois de se donner un pays les amènes vers le propre suicide. Quand tous les pays de la Terre seront représentés au Canada, il implosera faute de cohésion nationale.

    VIVE LE QUÉBEC LIBRE !

    PS. Vous avez sans nul remarqué que lorsque je désigne les canadiens j’utilise l’anglais. Je dis <<CANADIAN>>. C’est fait exprès. Ce pays n’est pas le mien mais celui des anglais;)

  4. Volodymyr Bellovak dit :

    Pour moi aussi; pas de vignette pour cette “capsule”, silence radio!!! 🙁

  5. Tchiiip dit :

    Pauvre Canadiens … et pauvre de nous également ^^

  6. Vulva dit :

    Je pensais que le canada pouvait être mon paradis blanc. Je vais plutôt aller à l’est. C’est terrible on ne trouve plus un pays qui ne soit pas souillé.

  7. Volodymyr Bellovak dit :

    @AlainAnctil

    Ne serait-il pas dans l’intéret des souverainistes Québécois de s’entendre avec ces mouvements indépendantistes “west canadians” pour contrecarrer les projets fédéralistes et parvenir à une séparation à l’amiable entre un Canada de l’Ouest majoritairement anglophone et un Canada de l’Est majoritairement francophone? Je crois savoir que les termes de Canada et de Canadiens concernaient uniquement à l’origine le territoire oriental de l’actuel Canada, alors français, et ses habitants, les colons français et leur descendance francophone et catholique… Le terme de Québécois me semble réducteur; il limite géographiquement les légitimes “revendications” culturelles, identitaires et politiques souverainistes des francophones au seul territoire de la province du Québec et à ses habitants, abandonnant leurs frères francophones des autres provinces du Canada anciennement française ( le Nord de l’ancienne colonie de “Nouvelle France”), en particulier, à l’Est, ceux de l’Ontario et de l’ancienne Acadie… Demeurerait le problème des anglophones des “provinces atlantiques”, très majoritaires en Nouvelle-Ecosse et plus encore à Terre-Neuve et au Labrador; je doute qu’ils accepteraient d’etre intégrer dans un “Canada français” ou un Québec “élargi” indépendant, meme avec l’octroi d’un statut de large autonomie, notamment culturelle et linguistique; d’ailleurs cette idée est totalement absente des projets souverainistes québécois… Ces quelques questions et remarques personnelles de ma part, venant d’un “Français de France”, ne prétendent pas imposer une vision certaine et définitive à la question québécoise, mais seulement poser des interrogations et un point-de-vue extérieur et global, mais sympathisant, à la cause nationaliste québécoise ou “canadienne française”.

    Bien amicalement cher “cousin” d’outre-Atlantique! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.