Emission n°351 : « Causerie sur les braises »

Carnets d’Outre-Rhin #30
5 septembre 2018
Reportage de rentrée : « La sueur épargne le sang et les larmes… Reportage à la Baffe lutécienne »
10 septembre 2018

Cette semaine, Méridien Zéro vous propose un scanner de l’actualité, brûlante s’il en est, avec Alain de Benoist qui nous reçoit chez lui pour évoquer les problématiques françaises et européennes mais également les populismes ou la décroissance. MZ est représentée par Wilsdorf, Arnaud Naudin et Lord Tesla.

2 Commentaires

  1. Zarathoustra dit :

    Allez, je lance les hostilités sur la première vraie émission de la saison.

    Il est toujours intéressant d’entendre Alain de Benoist…                                                                                                                                                                                                 J’ai bien aimé sa sortie malicieuse consistant à dire que l’immigration de masse nous crache finalement à la gueule notre fameux « Dasein » perdu. En effet, par leur présence de plus en plus visible sur notre territoire, ils nous ramènent en quelque sorte à notre « être-là ». Et nous en sommes « là », c’est-à-dire envahis. De la part d’un disciple de Heidegger, il faut reconnaître que c’est savoureux. Permettez-moi d’ajouter, avec une pointe de sarcasme nietzschéen, que le fait de pouvoir se faire poignarder en pleine rue nous offre également l’opportunité de nous sentir plus vivant. Et donc, après leur avoir dit merci, que fait-on monsieur Alain de Benoist?

    Aussi, quelles que soient l’heure et la saison, j’échange 1000 François Bousquet contre 1 seul Robert Steuckers. Question de probité intellectuelle, impossible d’oublier le médiocre livre commis par Bousquet : « Putain de Saint Foucault ». De plus, qui peut prendre au sérieux un homme qui utilise l’expression « au jour d’aujourd’hui »? François Bousquet, c’est un peu mon Carlyle.

  2. Tito dit :

    Vous n’en avez pas marre d’être de gauche à radio MZ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.