Radio Paris Vox #12 :: “Saint-Denis, de la fondation à la décadence”

Emission N°410: “Pierre Sidos une vie de Combat” !
8 novembre 2020
Emission n°411 : “En hommage aux Poilus… Les mondes solitaires. Les esprits mutilés de la Grande Guerre”
11 novembre 2020

Nouvelle chronique du Grand Confinement de nos amis de RPV. Ce soir, retour (virtuel) à Saint-Denis, symbole de ce que ce pays n’est plus…

 

2 Comments

  1. RENÉ! dit :

    Bon, je ne sais pas si c’est utile mais je vous fais part d’une remarque que je me suis fait plusieurs fois. J’ai un demi-siècle dans les pattes et de mémoire, plus jeune, quand on parlait d’endroits “qui craignent” en France, on citait surtout Marseille et certains coins de la banlieue lyonnaise : Minguettes et Vénissieux particulièrement. Rarement la Seine St-Denis. Si on en parlait c’était pour vanter le dynamisme culturel – “malgré le quotidien difficile” –  des banlieue(s) ou de la ceinture rouge.

    En fait, c’est avec l’explosion du rap français et particulièrement de NTM que j’ai commencé à entendre parler du 9 3 à tout va. Sans savoir si la situation s’était franchement aggravée ou si – plus sûrement – on ne pouvait plus masquer ce qui l’était jusque là.

    Plus tard, des villes dont on ne parlait jamais dans mon enfance ont eu leur tour : Amiens, Grenoble (même si là c’est un peu à part) et d’autres, et enfin des villes à l’image longtemps positive s’ajoutent sans cesse à la liste du désastre : Nantes, et même Bordeaux maintenant !!!

  2. le joker dit :

    Chers amis quand je suis arrivé sur Paris , j’ai visité tous ce qu’on pouvait visiter ,  dans la basilique des rois il n’y avait que des touristes asiatiques , c’est triste . Le tombeau de Charles Martel voit ses descendants qui ont failli .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.